Conso : le succès ambivalent des produits exotiques

La consommation des produits exotiques explose en France et dans le monde. Un succès économique qui a aussi une face sombre. Le journaliste de France 2 Manuel Tissier apporte son éclairage.

L'avocat est la star de ces produits exotiques qui ont la cote en ce moment. Les Français en consomment 1,7 kg par personne par an. "À titre de comparaison, le raisin, c'est 2 kg par an, et la banane 8,5. Mais les Français se rapprochent des 3 kg annuels des Américains. Le marché est en pleine expansion et le Mexique, premier producteur mondial, a vu ses exportations bondir de 300% vers l'Allemagne et les Pays-Bas", explique le journaliste Manuel Tissier.

Un impact négatif sur l'environnement

La noix de cajou connait aussi un certain engouement mondial. Depuis 2010, la demande a augmenté de 50%. La Côte-d'Ivoire est le principal producteur mondial, et les principaux consommateurs sont la Chine et l'Inde. Si la consommation de ces productions exotique a des conséquences positives pour les économies de ces pays, elle a aussi un impact négatif pour l'environnement. "La consommation intensive de l'avocat provoque une déforestation intensive du Mexique. Mais la noix de coco est aussi au centre d'une véritable guerre économique, précise le journaliste. L'eau de coco représente aujourd'hui en France un marché de 5 millions d'euros, en pleine expansion. (...) Il y a une vraie tension qui pourrait aboutir à une pénurie de noix de coco", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne