VIDEO. 13h15. Changer de vie : "Cela fait un an qu'on n'a pas décroché..."

Camille et Hugues ont pris le risque de quitter une vie de cadres stressés à Bruxelles pour ouvrir un hôtel 4 étoiles en Normandie. Après deux ans de travaux éreintants et six mois d'exploitation, la fatigue commence à se faire sentir… Extrait de "13h15 le samedi" du 16 janvier.

Camille et Hughes sont deux trentenaires qui ont fui une vie toute tracée de cadres stressés à Bruxelles. Il leur a fallu deux ans de travaux pour rénover la demeure familiale en Normandie, où la jeune femme a grandi, afin d'en faire un hôtel 4 étoiles. Le couple en est au sixième mois d'exploitation de l'établissement.

A trois semaines de la naissance de leur troisième fille, le papa est plus que légèrement débordé, mais assure quand même sur tous les fronts : bagagiste, réceptionniste, maître d'hôtel… Surtout qu'en cette fin d'année 2015, les onze chambres du Manoir de Surville sont occupées : "A chaque fois que j'accueille un client, j'ai le trac… dit-il. Une fois qu'il passe la porte, ça dure une fraction de seconde, mais c'est là que tout se passe. C'est un moment qui est assez important et il ne faut pas le louper..."

La peur du burn-out…

Pendant que son époux s'active entre la chaufferie en panne, le service du petit-déjeuner et la réception des groupes, Camille s'occupe de ses deux petites filles, en attendant la prochaine naissance d'une autre fille : "Papa est au restaurant où il fait le service. Oui, on va le voir demain matin", dit-elle à l'une de ses petites qui réclame son père.  

"Concrètement, on se dit avec Hugues que cela fait un an qu'on n'a pas décroché, soufflé, mais on le savait que c'était un marathon et qu'il fallait se lancer, explique Camille en train de repasser des serviettes. Il a peur que lui ou moi fassions un burn-out… J'ai peur qu'à un moment donné, c'est mon corps qui dise stop…" En attendant, personne ne baisse les bras pour assurer le succès de ce changement de vie…

Vous êtes à nouveau en ligne