CETA : pression sur la Belgique

France 2

En direct de Bruxelles, Laurent Desbonnets explique pourquoi le parlement wallon s'oppose au traité de libre échange avec le Canada. 

Le traité commercial CETA entre l'Union européenne et le Canada devait être ratifié jeudi 27 octobre. 27 pays sont prêts à apporter leur signature, mais il en manque un. Ce sont les Wallons, région francophone de la Belgique, qui résistent. "C'est une région de 3,5 millions d'habitants, la Wallonie, qui ce soir [dimanche 23 octobre] peut faire capoter sept ans de négociations", indique Laurent Desbonnets, en direct de Bruxelles (Belgique).

"Un nouveau bras de fer s'engage"

Les Wallons manifestent depuis des semaines, ils ne veulent pas de cet accord, trop libéral, trop dangereux selon eux. Ce traité donnerait trop de pouvoirs aux multinationales. "C'est un nouveau bras de fer qui s'engage ce soir, car la Commission européenne est pour ce traité, qui selon elle permettra d'exporter plus vers le Canada. Pression maximale donc sur la Wallonie. L'Union européenne lance un ultimatum, les Wallons n'ont plus que 24 heures pour dire oui sinon tout sera annulé", complète le journaliste.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne