Rungis : le train des primeurs menacé de disparition

FRANCE 3

Le train des primeurs de Rungis pourrait être supprimé. Chaque jour, il transporte 1 400 tonnes de fruits et légumes depuis Perpignan (Pyrénées-Orientales) jusqu'à la capitale. Jugé trop vétuste, il serait remplacé par des dizaines de camions.

Y'aura-t-il dès cet été des dizaines de camions supplémentaires sur les routes reliant Perpignan (Pyrénées-Orientales) à Rungis (Val-de-Marne) ? C'est possible, depuis l'annonce de l'arrêt de la ligne ferroviaire au 30 juin. À Perpignan, 400 000 tonnes de fruits et légumes sont pourtant chargées chaque année dans ces trains pour alimenter le marché de Rungis. Pour les cheminots, le transfert des rails vers la route serait une hérésie, aussi bien économique qu'écologique.

Une réunion avec le gouvernement cette semaine

Les wagons frigorifiques du train permettent en effet de charger davantage de palettes que ne le permettrait chaque camion. Mais le contrat entre la SNCF et les transporteurs se termine le 30 juin prochain, et pour le moment, les deux camps se renvoient la balle. Les transporteurs assurent en effet que les wagons frigorifiques sont vétustes et les trains pas toujours à l'heure. Le gouvernement réunira cette semaine les deux parties pour tenter de trouver une solution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne