Les supermarchés coopératifs arrivent en France

FRANCE 2

Dans ces magasins, les clients sont actionnaires et travaillent au sein de la structure. Ce bénévolat permet de garantir des prix bas.

Ce système est importé des États-Unis. Les clients travaillent bénévolement quelques heures par mois pour profiter de prix bas sur des produits de qualité. "Trois projets sont en chantier en France. À Paris, deux Américains ont baptisé leur concept "La Louve", à Lille le supermarché collaboratif s'appellera "Super Quinquin" et à Toulouse, ce sera "Chouette Coop", d'autres initiatives sont aussi en cours d'élaboration à Marseille et à Lyon", détaille Manuel Tissier sur France 2.

Une ouverture dans quelques semaines

"La Louve" à Paris est le projet le plus avancé. "Le bail est signé et les travaux sont en cours dans le 18e arrondissement dans un local de 1 500 m². 1 500 coopérateurs ont déjà adhéré. Le magasin va ouvrir l'été prochain", indique le journaliste. "Super Quinquin" à Lille n'ouvrira pas avant 2017 et manque d'adhérents pour l'instant, ils ne sont que 70 et il en faudrait un millier pour assurer le fonctionnement. "Les entrepreneurs de 'Chouette Coop', à Toulouse, cherchent toujours un lieu. 230 coopérateurs sont déjà engagés. Objectif : 1 500 adhérents pour démarrer aussi dans un an", ajoute Manuel Tissier.

En offrant trois heures ou 4 heures par mois, chaque adhérent aide à réduire de 75% le coût de la main-d’œuvre. Cela permet de proposer des produits de qualité à un prix moins élevé que dans le circuit traditionnel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne