Investissements : les Chinois peuvent-ils tout acheter ?

France 2

Sur le plateau de France 2, Camille Guttin explique la place des investissements chinois en France.

Les Chinois sont présents sur le marché français du luxe. La maison de couture Lanvin a été rachetée en février par l'un des plus gros conglomérats chinois. Tout comme l'entreprise qui regroupe Sandro, Maje, Claudie Pierlot en prenant 80% des parts de la société. "Dernier exemple avec Baccarat, la cristallerie lorraine a été acquise l'an dernier par un fonds chinois pour 164 millions d'euros". Du tourisme à l'aéronautique, tous les autres secteurs sont concernés. "Le club Med a été racheté, l’aéroport Toulouse-Blagnac est passé sous pavillon chinois. Dans le milieu du ballon rond, Pékin s'est offert l'A.J Auxerre et le F.C Sochaux. Au total, en 2017, la Chine a investi pas moins d'un milliard d'euros en France".

Veto de la France possible avec le décret Montebourg

Des limites existent tout de même, les Chinois ne peuvent pas tout acheter. "En 2014, avec le décret Montebourg, la France peut mettre son veto au rachat d'entreprises par les étrangers, dans des secteurs dit stratégiques comme l'énergie, la santé ou la communication. Le gouvernement veut même élargir le nombre de secteurs notamment à la cybersécurité, la robotique ou l'itnelligence artificielle", conclut la journaliste

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne