Investissements : la Chine freine son expansion

FRANCE 2

La Chine interdit à ses groupes nationaux d'investir à l'international.

La Chine avait investi dans tous les secteurs en France ces dernières années. L'automobile avec PSA, le tourisme avec le Club Med ou encore le sport avec plusieurs clubs de football. Au total : 11,5 milliards de capitaux placés en France depuis l'an 2000. Un appétit d'ogre auquel Pékin veut mettre fin. Objectif : privilégier les investissements en Chine, car de trop nombreux investissements à l'étranger ont endetté les entreprises chinoises, ce qui menace l'économie du pays.

La monnaie chinoise a perdu de sa valeur

En 2007, le taux de croissance de la Chine était de 14,2% contre seulement 6,7% en 2016. Résultat, la monnaie chinoise a perdu de sa valeur face à l'euro et au dollar. Face à cette mauvaise dynamique, Pékin redemande à ses entreprises de concentrer leurs investissements dans l'économie chinoise. Cette restriction ne devrait pas perturber l'économie française. La Chine représente moins de 1% des investissements étrangers en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne