Air France : des compagnies étrangères au capital

FRANCE 2

Air France a ouvert son capital à deux compagnies étrangères, une chinoise et une américaine.

La compagnie Air France risque-t-elle de passer sous pavillon étranger? Le groupe comptera bientôt deux nouveaux actionnaires : deux compagnies étrangères, l'Américaine Delta Airlines et la Chinoise China Eastern. Elles possèderont chacune 10 % du capital. Pour Air France, l'opération permet avant tout d'obtenir de l'argent frais, 750 millions d'euros, destinés aux investissements et à éponger une dette de plusieurs milliards d'euros.

"Pas de prise de contrôle"

Mais est-ce sans risque pour l'indépendance de l'entreprise ? Ensemble, les deux compagnies détiendront 20 %, soit plus de parts que l'État, qui en détient 14 %. Mais pas d'inquiétude selon cet expert : "Cela reste deux actionnaires distincts, et par ailleurs ils restent des actionnaires minoritaires, donc oui il y aura probablement une influence sur les orientations stratégiques d'Air France, mais on ne peut absolument pas parler de prise de contrôle", explique Bertrand Mouly-Aigrot, associé au cabinet Archery strategy consulting. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne