Élevage : l'agriculture sous contrat, un système né aux États-Unis

FRANCE 2

C'est dans les années 1950 qu'elle a fait son apparition. Les explications de Clémence de la Baume.

L'agriculture sous contrat, une solution en période de crise ? "Ce système vient en tout cas des États-Unis. Il est apparu dans les années 1930 dans la volaille et dès les années 1990, presque toute la production de dindes et de poulets est réalisée sous contrat. Dans le secteur porcin, l'agriculture sous contrat concerne 95% des porcs aux États-Unis. En Espagne, 80% des porcs sont produits sous contrat. L'éleveur travaille pour un industriel qui lui fournit cochons et aliments. L'éleveur est rétribué pour une prestation de service. Du coup son revenu est assuré et en cas de choc, c'est l'industriel qui encaisse", explique Clémence de la Baume, sur le plateau de France 2.

Une histoire de cours

Seulement, parfois ça ne fonctionne pas. Il y a une dizaine d'années, le prix du blé est fixé par exemple à 110 euros la tonne. Mais quatre ans plus tard, les cours du blé s'envolent. Pour les agriculteurs c'est un manque à gagner de 90 euros par tonne. Quand les cours s'effondrent , l'agriculture sous contrat protège l'agriculteur. Mais quand les cours flambent, les agriculteurs peuvent se priver d'un revenu important.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne