VIDEO. "Spéculation" au lieu de "spécialisation", le lapsus d'Ayrault

Francetv info

Lors de la présentation de son pacte pour la compétitivité, le Premier ministre a déclaré vouloir favoriser la "spéculation" avant de se reprendre. 

COMPETITIVITE - Lors de la présentation de son  "pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi" à Matignon, Jean-Marc Ayrault a fait, mardi 6 novembre, un lapsus : il a dit vouloir favoriser "la spéculation" avant de rectifier avec le mot "spécialisation". "Nous voulons accélérer la montée en gamme de nos entreprises. Cela signifie favoriser l'innovation et la spéculation... et la spécialisation." Le chef du gouvernement a même repris sa phrase in extenso : "Cela signifie favoriser l'innovation et la spécialisation." 

Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi regroupe un ensemble de mesures inspirées du rapport de Louis Gallois sur la compétitivité remis la veille : crédit d'impôt pour les entreprises de 20 milliards d'euros, hausse de la TVA de 19,6% à 20%...

 

Vous êtes à nouveau en ligne