PSA : la fin des 35 heures pour le site de Vesoul

FRANCE 2

Dès septembre, les salariés de l'usine PSA de Vesoul (Haute-Saône) travailleront plus de 35 heures par semaines. Les 33 minutes quotidiennes supplémentaires seront payées pour 12 minutes. Le groupe PSA invoque la compétitivité du site.

Fini les 35 heures pour les salariés du site PSA de Vesoul (Haute-Saône). L'annonce a été confirmée vendredi 15 juin. Pour certains, la pilule est difficile à accepter, d'autant que le travail supplémentaire se fera sans compensation salariale complète. Dès septembre, les salariés travailleront 37,45 heures par semaine, soit 33 minutes de travail quotidien supplémentaire payées au prix de 12 minutes.

Travailler plus pour être compétitif

Cet accord sur le temps de travail a été proposé par la direction du site sous le prétexte de la compétitivité. PSA Vesoul est surtout un grand centre logistique d'où partent des pièces détachées vers toute l'Europe : un secteur très concurrentiel. Face à la menace d'externalisation, 3 syndicats sur 4 ont décidé de signer l'accord, résignés. En contrepartie, la direction s'est engagée à investir 20 millions d'euros sur le site, à embaucher 80 personnes et à verser une prime de 100 € bruts pour chaque salarié. La CGT, elle, rejette en bloc. Les signataires préfèrent voir en cet accord un espoir d'avenir plutôt que la fin des 35 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne