Compétitivité : "Le gouvernement français a pris la bonne direction"

Olli Rehn, commissaire européen aux Affaires économiques et sociales, lors d\'une conférence de presse à Tokyo (Japon), le 13 octobre 2012. 
Olli Rehn, commissaire européen aux Affaires économiques et sociales, lors d'une conférence de presse à Tokyo (Japon), le 13 octobre 2012.  (KAZUHIRO NOGI / AFP)

Selon Olli Rehn, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, le pacte présenté par le Premier ministre français est une "étape positive" pour restaurer la compétitivité de la France. 

EUROPE – Bruxelles semble séduit par le pacte de compétitivité présenté mardi 6 novembre par le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault. Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, a même déclaré qu'il s'agissait d'une "étape positive". Il était interrogé par notre confrère de France 2 François Beaudonnet.

François Beaudonnet - France 2 Bruxelles

"Les mesures annoncées [mardi] par le gouvernement français sont très importantes pour restaurer la compétitivité de la France et pour faciliter la création d'emplois", a relevé Olli Rehn. Il a précisé que la commission était "en train d'étudier actuellement les détails de ces annonces." Mais selon lui, pas de doute, "le gouvernement français a pris la bonne direction".

Crédit d'impôt pour les entreprises, hausse de la TVA, fonds pour les PME... Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a estimé que le pacte de compétitivité permettra "à l'horizon 2017, de soutenir l'activité à hauteur de 0,5 point de PIB et de créer plus de 300 000 emplois".

Vous êtes à nouveau en ligne