Commerces : la supérette qui redonne vie au quartier

France 2

À Saint-Étienne (Loire), une supérette ouverte il y a trois ans a permis à tout un quartier de renouer avec le commerce de proximité.

La journée commence bien avant l'ouverture de la boutique. Ahmed Bahman revient de chez son grossiste, il s'apprête à approvisionner le magasin. Au cœur du quartier de Montreynaud, sur les hauteurs de Saint-Étienne (Loire), la supérette a rouvert il y a trois ans. Longtemps, les 10 000 habitants du quartier ont été privés de commerce de proximité. Désormais on y trouve de tout : légumes, produits frais, épicerie... Trois frères originaires du quartier sont aux commandes : ils étaient inquiets de voir les habitants obligés d'aller jusqu'en ville pour faire leurs courses. Ils ont alors repris une affaire abandonnée depuis plusieurs années. Pendant 30 ans, leur père a tenu une épicerie, il leur a tout appris. Et même à la retraite, le papa ne peut s'empêcher de mettre la main à la pâte.

"Super supérette"

Petit à petit, les frères proposent de plus en plus de services (relais poste, transfert d'argent, photomaton, photocopieuse...). Dans les rayons, les produits sont parfois plus chers, mais la supérette a su rencontrer sa clientèle: les habitants ont retrouvé le réflexe de la proximité. Prochaine étape : un service de vente par internet. Certains ont rebaptisé ce magasin : "super supérette". En trois ans, pas de vol, pas de vandalisme : le magasin des trois frères a trouvé sa place dans le quartier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne