Climat : le trafic réduit dans le canal de Panama en raison de la sécheresse

Un cargo passe par le canal de Panama, le 22 février 2018. 
Un cargo passe par le canal de Panama, le 22 février 2018.  (RODRIGO ARANGUA / AFP)

Quelque 5% du commerce mondial transitent par le canal de Panama. 

La sécheresse entrave le fonctionnement du canal de Panama. Le trafic passe de 32 à 27 passages quotidiens en raison de la sécheresse qui règne dans la région, a annoncé lundi 13 janvier la société du Canal de Panama. 

Une surtaxe de 10 000 dollars sera parallèlement imposée aux bateaux de plus de 125 pieds à compter du 15 février. Elle pourra être revue en fonction du niveau des eaux du lac Gatun, qui constitue une partie essentielle du franchissement de l'isthme et contribue en outre aux apports en eau nécessaires au fonctionnement des écluses.

Une conséquence du changement climatique 

"Ce n'est pas une décision facile", a déclaré l'administrateur du canal, Ricaurte Vasquez, lors d'une conférence de presse. Mais ces mesures à court terme sont nécessaires pour faire face aux conséquences du changement climatique, a-t-il ajouté.

Les chutes de pluie enregistrées l'an dernier au Panama ont été de 20% inférieures à la moyenne, faisant de 2019 la cinquième année la plus sèche au cours des 70 dernières années.

Quelque 5% du commerce mondial transitent par le canal de Panama. 

Vous êtes à nouveau en ligne