VIDEO. Dégradation des permanences de députés LREM : les responsables "doivent être jugés", pour Wallerand de Saint-Just

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Ces derniers jours, plusieurs permanences de députés LREM ont été dégradées.

Ceux qui ont dégradé des permanences de députés La République en marche (LREM) ces derniers jours "doivent être jugés", a demandé sur franceinfo mercredi 31 juillet le trésorier du Rassemblement national, prenant ainsi ses distances avec le député de La France insoumise Alexis Corbière. "Ce sont les juges qui prendront position en ce qui concerne une compréhension et une excuse", a estimé le trésorier du Rassemblement national (RN). "Nous avons toujours dit que toute violence est inacceptable", a assuré Wallerand de Saint-Just, "en-dehors de la légitime défense".

"Un responsable politique se doit d'appeler à ce qu'il n'y ait aucun acte de violence de ce genre, surtout au détriment d'élus de la République," a-t-il déclaré. Ces derniers jours, plusieurs permanences de députés LREM ont été dégradées, notamment après la ratification du Ceta, l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada. Les bureaux de Romain Grau (Pyrénées-Orientales) et de Carole Bureau-Bonnard (Oise), notamment, ont été vandalisés ce week-end. 

Vous êtes à nouveau en ligne