BTP : les entreprises pénalisées par les retards de paiement

FRANCE 2

Les entreprises du BTP sont inquiètes face à la multiplication des retards de paiement. Pour les petits patrons, c'est un énorme handicap.

Des retards de paiement  et un patron qui relance chaque jour des clients indélicats. Plus d'un mois de retard pour un chantier terminé l'été dernier, ce n'est pas l'exemple le plus grave. En moyenne, dans les Hauts-de-France, les clients paient 64 jours après réception de la facture. Dans cette entreprise du BTP, le calcul des impayés est devenu un rituel. Au total : 67 562 € dans la nature. Les conséquences sont importantes au niveau du fonds de roulement et l'entreprise en est forcément pénalisée. L'argent ne rentre pas dans les caisses alors que le carnet de commandes est rempli. Conséquence : l'entreprise a versé les salaires en retard.

Des emprunts coûteux

Pour combler ce trou dans la trésorerie, les professionnels du BTP ont recours à des emprunts bancaires qui coûtent des frais supplémentaires. Le phénomène touche tout le monde, même les particuliers payent en retard. Le gouvernement souhaite simplifier les procédures en passant notamment par la facturation électronique, un moyen de payer plus rapidement les entreprises du bâtiment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne