Chômage : le ministre des Finances ne s’attend pas à une amélioration

(© Maxppp)

Les chiffres du chômage du mois de mai seront annoncés ce jeudi soir. Michel Sapin laisse entendre qu’ils ne seront pas bons, à cause d’une croissance "trop plate" au premier trimestre.

Le mois de mai ne devrait pas être marqué par une embellie sur le front des embauches. A quelques heures de l’annonce des statistiques mensuelles du chômage, sur RTL, ce jeudi, le ministre des Finances, Michel Sapin, a préparé le terrain en se référant  à l’atonie de la croissance, restée nulle entre janvier et mars 2014.  

"Le premier trimestre de cette année a été plat, trop plat, il est rare que cela fasse évoluer le chômage dans le bon sens."

Une seconde indication a été donnée sur Itélé jeudi par le ministre du Travail, François Rebsamen. Les chiffres du chômage seront-ils mauvais ? "Vraisemblablement " a répondu le ministre.

Selon les projections de l’Insee, publiées mardi, le taux de chômage augmenterait à 10,2% au deuxième trimestre 2014, soit 0,1% de plus que pour la période précédente.

En avril, le chômage avait augmenté de 0,4% et atteint le record de 3.364.100 demandeurs d’emploi, sans activité.