Taxe sur les dividendes : trouver 10 milliards d'euros pour compenser le fiasco

FRANCE 2

Sur le plateau du 20 heures de France 2, Jean-Paul Chapel explique comment l'État compte compenser les 10 milliards d'euros qu'il va devoir rembourser aux entreprises à la suite du fiasco de la taxe sur les dividendes.

Le gouvernement ne va pas faire 10 milliards d'économies supplémentaires pour effacer l'ardoise de la taxe sur les dividendes retoquée par le Conseil Constitutionnel. Il va se tourner vers les grandes entreprises. "L'idée est de créer une nouvelle taxe exceptionnelle pour l'année 2018. Elle viserait les grandes entreprises au chiffre d'affaires au moins supérieur à un milliard d'euros. Le seuil n'est pas encore fixé. Elle rapporterait non pas 10 milliards mais la moitié, environ 5 milliards voire moins. Le reste sera financé par des économies, 5 milliards d'euros, quitte à laisser filer un peu le déficit", explique Jean-Paul Chapel.

Des entreprises taxées et remboursées

Les entreprises voient cette nouvelle taxe d'un mauvais oeil. "Elles protesteront pour le principe. Mais en réalité les plus grandes entreprises, celles qui vont être mises à contribution, vont toucher un gros chèque de remboursement. Pour les treize principales, celles qui ont versé le plus de dividendes, le chèque moyen est de 346 millions d'euros. Le plus gros devrait revenir à Total : environ 600 millions d'euros", détaille le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne