Moscovici demande à la France "des mesures supplémentaires" pour réduire son déficit

Le commissaire européen aux Affaires économiques , Pierre Moscovici, tient une conférence de presse à Bruxelles (Belgique), le 5 février 2015.
Le commissaire européen aux Affaires économiques , Pierre Moscovici, tient une conférence de presse à Bruxelles (Belgique), le 5 février 2015. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

L'effort de réduction du déficit français pour 2015 est évalué par la Commission à 0,3% du PIB. Or l'effort minimum demandé par Bruxelles est de 0,5%. 

Ancien locataire de Bercy, Pierre Moscovici continue de suivre la situation dans l'Hexagone, mais depuis Bruxelles. Le commissaire européen aux Affaires économiques demande à la France, jeudi 5 février, de nouvelles mesures pour réduire son déficit budgétaire.

Bruxelles réclame un effort minimum de 0,5%

L'effort de réduction du déficit français pour 2015 est évalué par la Commission à 0,3% du PIB. Or l'effort minimum demandé par Bruxelles est de 0,5% par an jusqu'au retour à l'équilibre. "Des mesures supplémentaires seront nécessaires pour combler cet écart", a averti le commissaire européen lors d'une conférence de presse.

Pierre Moscovici précise que la Commission européenne étudie actuellement les projets de réformes structurelles présentés par Paris. Ses conclusions doivent être rendues le 27 février.

Vous êtes à nouveau en ligne