L'armée mise au régime

Loïc de La Mornais et Matthias Second

Le ministère de la Défense n'est pas épargné par les restrictions budgétaires. Le projet de loi de finances présenté par le gouvernement y prévoit 7 234 suppressions de postes  et 2,2 milliards d'euros d'économies, en 2013.

BUDGET - L'armée n'est pas épargnée par les restrictions budgétaires. Elle est même la plus sollicitée par le gouvernement qui a dévoilé vendredi 28 septembre sont son projet de loi de finances pour 2013. La Défense doit supprimer 7 234 postes précisément et économiser 2,2 milliards d'euros, l'an prochain.

Ces chiffres sont conformes à la "trajectoire" de la loi de programmation militaire qui prévoit la suppression de 54 000 postes entre 2008 et 2015 au ministère de la Défense, dans le cadre de la réduction du format des armées et de la Révision générale des politiques publiques (RGPP). Des économies ont déjà été faites comme le prouve ce reportage de France 2.

Vous êtes à nouveau en ligne