Immobilier : plus de 30 milliards pour l'État

france 2

L'Etat profite du boom immobilier en matière fiscale. L'an dernier, les transactions lui ont rapporté plus de 32,5 milliards d'euros. 

La fiscalité sur le logement, c'est un jackpot pour les caisses de l'État. L'an dernier, les différentes taxes sur l'immobilier ont rapporté 32,5 milliards d'euros. Une manne financière partagée entre l'État et les collectivités. Par exemple, sur la vente d'une maison à 200 000 €, le département prélèvera 9 000 €, la commune, 2 400 €, l'État 213 € et 567 € seront déboursés au titre de la TVA. Au total, 12 180 € pour le fisc.

Une hausse des transactions dans l'ancien

Cette cagnotte est en partie due à l'augmentation du nombre de constructions dans le neuf, et surtout à la hausse des transactions dans l'ancien. Un pactole qui fait des envieux, mais déjà intégré dans le budget pour réduire le déficit, prévient la majorité. Pour l'économiste Marc Madec, il ne faut pas compter dessus pour les prochaines années. Les professionnels s'attendent aussi à de nouveaux coups de rabot sur les APL ou sur les taux réduits de TVA, économies obligent. Ce qui pourrait encore affaiblir le marché et donc faire diminuer les recettes fiscales, l'année prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne