Frais bancaires : la France est championne d'Europe

France 3

Les rejets de prélèvements en France peuvent nous coûter jusqu'à 20 euros. C'est en moyenne six fois plus qu'en Allemagne. Un véritable pactole qui dépasse le milliard d'euros pour les banques.

Un compte en banque à sec, un prélèvement automatique refusé et la sanction tombe : votre banque vous facture des frais d'incident. Une pratique courante et dénoncée par ses clients. "Au lieu d'aider les gens qui sont à découvert, on empire la situation en prélevant encore plus", s'insurge une étudiante. "Ça peut être compliqué pour les jeunes qui en plus en études ont d'autres frais à payer", témoigne un jeune homme.

Les frais les plus chers d'Europe

En cas de défaut de prélèvement, les banques peuvent facturer des frais pour un montant de 20 euros maximum à chaque impayé. En France, chaque incident serait ainsi facturé 18 euros en moyenne, contre 7 euros 50 en Belgique et seulement 3 euros en Allemagne. Et ces frais rapporteraient gros aux banques françaises : près de 1,2 milliard d'euros l'an passé. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne