Consommation : les vêtements d’occasion s’arrachent

FRANCE 2

Que cela soit en grande surface, sur Internet ou dans les boutiques spécialisées, les vêtements d’occasion rencontrent un véritable succès chez les Français. Ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ce produit.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il n’est pas rare de voir un rayon entier de grande surface se consacrer à ce qui attire de plus en plus de Français : les vêtements d’occasion. Souvent déjà portés, ils sont récupérés puis mis en vente pour le plus grand bonheur des clients. Toute l’année, les prix défient toute concurrence avec des t-shirts à trois euros ou bien des manteaux à quinze euros. En 2019 en France, près de deux Français sur cinq ont acheté un vêtement d’occasion.

Un business lucratif, mais aussi un acte militant


Ce véritable engouement pour les vêtements d’occasion s’explique par plusieurs raisons. Certains y voient une manière de militer contre le gaspillage et préfèrent prendre des produits parfois très usés s’il le faut. D’autres y voient le moyen de gagner de l’argent. Juliette Sultana, étudiante en école de commerce, revend certains vieux habits à elle ou à ses grands-mères qui cartonnent sur Internet, gagnant jusqu’à parfois 1 200 ou 1 300 euros sur un mois. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne