Baisse d'impôt : la loi de finances ne fait pas plaisir à tout le monde

FRANCE 3

Le gouvernement prévoit sept milliards d'euros de baisse d'impôts pour les particuliers et les entreprises. C'est trois milliards de moins qu'initialement prévu. France 3 est partie à la rencontre de patrons et de salariés.

Dans une entreprise parisienne, tous les employés sont concernés par l'une des principales nouveautés du budget : la fin des cotisations sociales et la hausse de la CSG. Juliette Salinardy, 24 ans, est adjointe à la direction. Elle a un bon salaire et ne s'attendait pas à en profiter. "Je pensais que cette mesure serait favorable aux plus bas revenus. Dans mon cas personnel, cela me concerne également et le coup de pouce est le bienvenu", explique-t-elle. Cette mesure va lui rapporter 710 euros l'an prochain.

"C'est important qu'un dispositif fiscal soit simple"

Xavier Pinon, 30 ans, est cofondateur de la société. Il s'intéresse de très près à la flat taxe, un nouvel impôt sur les revenus du capital plus faibles qu’avant et à taux unique, 30%. "C'est plus clair est c'est important qu'un dispositif fiscal soit le plus simple possible. Honnêtement, aujourd'hui, c'est tellement compliqué qu'on n'y comprend pas grand-chose à moins de se pencher sur le sujet", évoque-t-il. Mais certains pourraient aussi perdre du pouvoir d'achat. Le projet de loi de finances ne fait pas plaisir à tout le monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne