Fillon et Hollande s'affrontent sur la responsabilité de la perte du AAA

François Fillon invite François Hollande à présenter son programme économique à Standard & Poor\'s, le 15 janvier 2012, dans le Journal du Dimanche
François Fillon invite François Hollande à présenter son programme économique à Standard & Poor's, le 15 janvier 2012, dans le Journal du Dimanche ((MIGUEL MEDINA / AFP))

Répondant aux critiques de l'opposition, le Premier ministre invite le candidat PS à la présidentielle de présenter son programme économique à Standard & Poor's. 

La perte du triple A français continue, deux jours après, de cristalliser les tensions concernant la responsabilité du gouvernement. Dimanche 15 janvier, le Premier ministre François Fillon a répondu dans le Journal du Dimanche aux critiques de François Hollande, qui a souligné samedi "l'échec" du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Le candidat PS a notamment pointé la responsabilité du chef de l'Etat et évoqué un "manque de cohérence [et] de clairvoyance" du gouvernement. 

Le Premier ministre entend donc tempérer, comme il l'a fait savoir samedi. "Ce n'est pas une bonne nouvelle (...) C'est une alerte qui ne doit pas être dramatisée", répète-t-il dimanche dans le journal, fustigeant au passage les méthodes de l'opposition qui a, selon lui, nié la crise.

Fillon met au défi Hollande

Mais l'interview de François Fillon au JDD est surtout l'occasion pour lui d'attaquer le programme économique de François Hollande. "Il serait intéressant de savoir ce qu'une agence de notation pense d'un programme dans lequel il n'y a que des augmentations de dépenses et des hausses d'impôts", souligne le Premier ministre, enjoignant François Hollande à "soumettre" son programme à Standard & Poor's.  

Depuis la Guadeloupe, le candidat PS à l'Elysée a poursuivi son offensive contre Nicolas Sarkozy, l'accusant d'avoir imposé à l'Outre-mer une logique purement "comptable"