Économie : les banques françaises sont-elles en danger ?

FRANCE 2

Entre un début d'année chaotique sur les marchés et la situation difficile des banques italiennes, certains s'inquiètent d'une contagion chez les établissements français. François Lenglet fait le point.

Pendant que les banques italiennes vont mal, au niveau mondial, on assiste à un krach boursier à petit feu. Les principales bourses dévissent. Les banques françaises, qui ont perdu 30 à 40% de leur valeur depuis le 1er janvier, sont-elles aussi en danger ?

François Lenglet se veut rassurant : "Elles sont beaucoup plus solides que les banques italiennes". La situation transalpine est plus alarmante. Les établissements bancaires ont des créances abyssales qui ne seront peut-être jamais remboursées. "Le PIB italien a chuté de plus de 8% depuis 2007. C'est considérable. C'est ce qui a provoqué des faillites et donc des non-remboursements", déclare le spécialiste de France 2, qui ajoute qu'en France, "les prêts douteux sont bien moins nombreux".

Explosion du stock mondial de dettes

Mais le risque de contagion n'est pas écarté. "Toutes les banques sont liées les unes aux autres par des relations financières. Qu'un maillon s'affaiblisse dans cette chaîne et c'est tout le système qui est exposé aux risques", explique François Lenglet.

"Depuis 2007, le stock mondial de dettes - publiques mais aussi et surtout privées -  a considérablement progressé. Il a augmenté d'un tiers. C'est un record, d'où le risque de contagion qui affole les bourses", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne