Baisse des dons en 2016 : pas au Secours populaire, où ils sont en "progression constante"

Selon le réseau associatif Recherches et solidarités, le nombre de foyers qui ont déclaré au fisc un don à une association a baissé de 4,2% en 2016 par rapport à l\'année précédente.
Selon le réseau associatif Recherches et solidarités, le nombre de foyers qui ont déclaré au fisc un don à une association a baissé de 4,2% en 2016 par rapport à l'année précédente. (MAXPPP)

Le président du Secours populaire français, Julien Lauprêtre, a affirmé, lundi sur franceinfo, que son association ne connaissait pas de baisse des dons alors que le réseau Recherches et Solidarités indique une baisse de 4,2% en 2016 par rapport à 2015.

Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français, s'est "inscrit en faux", lundi 4 décembre sur franceinfo, après la publication dans le journal La Croix du baromètre de la générosité du réseau Recherches et Solidarités qui indique que les dons ont baissé de 4,2% en 2016 par rapport à 2015.

Pas de remise en cause de l'enquête

"On n'a pas du consulter les comités du Secours Populaire dans cette enquête", a lancé Julien Lauprêtre. Pour autant, il n'a pas remis "en cause cette enquête, mais nous, le Secours populaire, on a un avis totalement différent". Les dons y sont en "progression constante", a-t-il affirmé. "C'est bien dommage que dans une telle enquête on ne soit pas venu demander notre avis", a regretté le président du Secours populaire français.

"Nous comptons maintenant 1,1 million membres au Secours populaire. Nous avons un trait extraordinaire de progression. Nous venons de tenir notre congrès où nos recettes sont en augmentation par rapport à l'année dernière et dans tous nos comités, il y a une augmentation, à la fois du nombre de personnes qui versent mais aussi des bénévoles", a détaillé Julien Lauprêtre.