Le scandale Volkswagen prend une dimension planétaire

FRANCE 3

Le constructeur allemand reconnait que son logiciel de test à la pollution équipe onze millions de voitures diesel.

Cela fait 80 ans que la marque automobile Volkswagen construit son histoire. L'édifice s'est écroulé en moins de 48 heures. Le fabricant allemand est au coeur d'un scandale désormais planétaire. 500 000 véhicules truqués aux États-Unis, onze millions à travers le monde de l'aveu même du grand patron du groupe. "Je suis infiniment désolé que nous ayons trahi la confiance",  a expliqué Martin Winterkorn, PDG du groupe Vollkswagen.

Chute boursière

Ce mardi 22 septembre, en bourse, le titre a perdu 25 milliards d'euros de capitalisation. Vollkswagen pourrait aussi avoir à payer une amende de 16 milliards. Pour avoir équipé des flottes entières de voitures d'un logiciel frauduleux destiné à contourner les contrôles antipollution, le géant allemand a perdu la confiance de ses actionnaires, mais aussi de ses clients. Désormais le constructeur allemand est aussi dans le collimateur des gouvernements. Les États-Unis, l'Allemagne, mais aussi la France. Ségolène Royal a ainsi annoncé l'ouverture d'une enquête pour toutes les marques françaises
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne