Vidéoverbalisation : explosion des PV à Marseille

France 2

À cause de la vidéosurveillance qui se développe à Marseille (Bouches-du-Rhône), les automobilistes sont de plus en plus verbalisés.

Malgré une caméra avec vue plongeante sur la rue, les automobilistes continuent de commettre des infractions. Avec la vidéoverbalisation, 81 500 procès-verbaux ont été dressés en 2018 à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Les conducteurs et commerçants du quartier sont très agacés par cette nouvelle forme de verbalisation.

1 200 caméras dans toute la ville

Ces caméras sont reliées à un centre qui enregistre les images captées. Ce sont des policiers municipaux qui constatent les infractions au Code de la route et dressent les PV. Bien que cette technologie coûte cher à la mairie, l'adjointe à la sécurité Caroline Pozmentier s'en défend et indique ainsi chercher à mieux "fluidifier certains secteurs de la ville". 1 200 caméras sont déployées aujourd'hui à Marseille ; elles devraient être 1 700 d'ici 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne