VIDEO. Salon de l'automobile : passage obligé des présidents

France 3

Le Mondial de l'automobile, l'autre salon que les presidents français ne manquent jamais de visiter. 

Depuis qu'elle existe, la télévision n'a jamais manqué le Salon de l'auto créé bien avant elle, en 1898. Et les présidents de la République n'ont jamais manqué de l'inaugurer. Vincent Auriol en 1952 ou encore René Coty en 1954 qui vient admirer les modèles d'une production qui s'est remise à tourner après la guerre et qui continue à se démocratiser. Ainsi, la 4CV de Renault sera longtemps la plus vendue des petites familiales en France.

Le salon, alors au Grand Palais jusqu'en 1962, fait d'ailleurs tout pour attirer le grand public en présentant les véhicules accessibles aux ménages des Trente Glorieuses. Le général De Gaulle, passionné d'automobiles, peut toujours admirer la dernière DS de Citroën, sa préférée.

Dans les années 70, les préoccupations changent. "Vous croyez que le diesel ira très loin encore avec la pollution ? ", s'interroge alors Georges Pompidou qui se rend dans ce temple de la voiture. Organisé tous les deux ans depuis 1976, le Mondial de l'automobile est resté le passage obligé des chefs de l'Etat. L'édition 2014 ouvre ses portes au grand public samedi 4 octobre. 

 

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne