VIDEO. "Impressionnant et flippant" : un journaliste teste la voiture sans conducteur de Tesla

Sans poser les mains sur le volant, le véhicule se faufile dans le trafic routier de New York. 

Une fois le mode "autopilote" activé, vous pouvez lâcher le volant. La Tesla Model S n'est pas à proprement parler une voiture 100% autonome, mais presque. Une mise à jour du logiciel de pilotage permet désormais de lâcher le volant et de laisser la voiture s'adapter au trafic. Dans cette vidéo, on peut voir le journaliste Michael Ballaban en faire l'expérience. Dans l'article qu'il a écrit par la suite, il observe que le système était "impressionnant" mais aussi "flippant". 

Un système de radars

Combiné à un GPS et à un système de radars, de capteurs à ultrasons et de caméras que le constructeur installe sur ses voitures depuis environ un an, le mode "autopilote" est capable de maintenir la voiture dans une file ou d'en changer après une simple pression sur un clignotant, d'adapter sa vitesse, d'éviter les collisions (sauf à l'arrière) et les sorties de route.

Vous êtes à nouveau en ligne