Tarifs des autoroutes : comment font les autres pays européens ?

FRANCE 2

Valéry Lerouge, en duplex depuis Bruxelles (Belgique), explique comment fonctionnent les autoroutes dans les autres pays européens.

Depuis la privatisation des sociétés d'autoroutes en 2006, les tarifs des péages ont fortement augmenté. Par exemple, un trajet Paris-Bordeaux de 583 km coûtait en 2007 48,10 euros. En 2016, il fallait débourser 54,80 euros et en 2019 il en coûtera 56,20 euros. Une hausse de 17%. Mais qu'en est-il dans le reste de l'Europe ? Toutes les autoroutes sont-elles privatisées ? "Non, loin de là", assure Valéry Lerouge en duplex depuis Bruxelles.

Une majorité de réseaux publics

"Seule une poignée de pays latins l'ont fait : la France, l'Italie, la Grèce, l'Espagne et le Portugal. Encore que l'Espagne revient en arrière et depuis deux mois, renationalise ses autoroutes et enlève ses barrières de péage. Ensuite, il y a les pays d'Europe centrale qui ont opté pour un système public-privé, sans péage, et avec une vignette à l'année. Puis il y a une majorité de pays, une quinzaine essentiellement en Europe du Nord, où les autoroutes sont entièrement publiques ou gratuites", explique le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne