Sept auto-écoles sur dix mentent sur leur taux de réussite, affirme l'UFC-Que Choisir

Une voiture d\'auto-école.
Une voiture d'auto-école. (JOEL SAGET / AFP)

L'UFC-Que Choisir publie mercredi une étude sur les auto-écoles françaises, révélant que 70% d'entre elles mentent sur leurs résultats.

Il faudra y regarder à deux fois avant d'inscrire votre enfant pour le permis de conduire. Selon une étude de l'UFC-Que Choisir publiée mercredi 8 février, 70% des auto-écoles mentent sur leur taux de réussite. L'association de défense des consommateurs a comparé les données officielles du ministère de l'Intérieur avec celles relevées par ses bénévoles dans 1 374 auto-écoles. Elle constate parfois d'importants écarts.

Par exemple, "dans une des auto-écoles (étudiées), les gérants ont annoncé à nos enquêteurs un taux de réussite à l'examen de conduite de 95%, alors que les chiffres officiels du ministère indiquent bien que le taux de réussite est de 45%", décrit Antoine Autier, responsable adjoint du service étude de l'UFC-Que choisir.

Une absence de réglementation

Aujourd'hui "la réglementation n'oblige pas les auto-écoles à afficher clairement leur taux de réussite", ajoute Antoine Autier. Ce qui explique, selon lui, cet écart entre la réalité et les propos tenus par les auto-écoles.

Les auto-écoles ont toute la latitude de donner des chiffres inexacts aux consommateursAntoine Autier, de l'UFC-Que Choisirà franceinfo

C'est pourquoi "l'UFC-Que Choisir demande que pèse sur les auto-écoles une obligation d'affichage des taux de réussite officiels". L'association a saisi la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF).

70% des auto-écoles françaises mentent sur leur taux de réussite, explique Antoine Authier de l'UFC-Que Choisir
--'--
--'--