Sécurité : conduire sans permis et sans assurance

Voir la vidéo
FRANCE 2

La police intensifie sa lutte contre les conducteurs sans assurance et sans permis. Elle va désormais pouvoir consulter les fichiers des assureurs.

Il y aurait près de 700 000 automobilistes hors la loi en France. Pendant un an et demi, Éric Martin a été un délinquant de la route. Il roulait sans permis valide après avoir perdu tous ses points. Il roulait la peur au ventre. À chacune de ses arrestations, il a été placé en garde à vue, mais jamais sa voiture ne lui a été confisquée. Cet entrepreneur en bâtiment fait 100 000 kilomètres par an et perd peu à peu tous ses points à force de petits excès de vitesse. Comme il doit se déplacer pour travailler, il décide de continuer à utiliser son véhicule en toute illégalité. Il n'avait pas conscience, dit-il, des risques de conduire sans assurance. S’il avait blessé ou tué quelqu'un, les conséquences pour lui auraient pu être très importantes.

Une conduite plus dangereuse

"En ne s'assurant pas, on prend un risque pénal puisque c'est un délit et on prend un risque économique considérable", explique Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière. Ces automobilistes hors la loi, qui représenteraient 1,4% des conducteurs, sont responsables de 2,7% des accidents. Ils sont plus dangereux que les conducteurs en possession de leur permis de conduire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne