Salon de l’Automobile : la voiture autonome à l'essai

Soir 3

Le Mondial de l'auto est de retour porte de Versailles à Paris ce samedi 1er octobre. Cette édition met en avant les voitures connectées, une révolution technologique qui change la donne pour l'usager. Parmi elles, la voiture autonome sans conducteur.

Périphérique pas trop chargé, pas d'embouteillage, juste quelques ralentissements : l'occasion de tester le pilotage automatique. Pouvoir relâcher son attention au volant sans craindre la collision, la voiture qui se conduit toute seule ou presque, difficile à croire, mais c'est possible grâce à la technologie. Sans conducteur, autonome, semi-autonome, toutes les grandes marques sont dans la course à la voiture du futur. Aujourd'hui, on en est plutôt au stade de l'aide à la conduite et au système de freinage automatique.

1 voiture sur 3 sera autonome dans moins de 10 ans

 

La voiture qui vous conduit elle-même où vous voulez, c'est possible, mais il faudra attendre encore un peu. "On pourra se reposer, s'allonger, mais ça on le verra en 2025-2030", explique Gilles Le Borgne, directeur de Recherche et Développement PSA Peugeot Citroën. La marque qui a une longueur d'avance est l'Américain Tesla. Des voitures électriques pour 70 000 euros minimum. Pour les assureurs, la voiture autonome serait plus fiable que l'homme. D'après certaines études, dans moins de dix ans, une voiture sur trois sera autonome.

Vous êtes à nouveau en ligne