Renault : quel impact sur les clients ?

FRANCE 3

Le constructeur n'a pas truqué ses moteurs diesel, mais il ne respecte pas les normes antipollution. Cela pourrait-il dégrader l'image de la marque ?

Renault n'a pas triché, mais les tests menés sur circuit prouvent que ses voitures polluent plus en circulation que ce qui a été relevé en laboratoire. Certains fidèles de la marque sont déçus par cette annonce. "On nous parle de consommations qui ne sont pas bonnes, de pollutions qui ne sont pas bonnes. (...) Au final on ne sait pas ce qu'on achète", indique un automobiliste au micro de France 3.

Les tests vont changer

Les tests de consommation imaginés il y a 40 ans ne correspondent plus aux évolutions électroniques. Ils s'effectuent notamment dans des conditions idéales de température moteur. Or les produits Renault sont au-dessus des normes de pollution à froid. Ces tests vont donc être revus. La marque au losange, qui doit renouveler sa gamme moteur, devra adapter sa technologie à ces nouveaux essais. Cela à un coût. À l'avenir, les voitures seront donc sans doute plus propres, mais aussi plus chères.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne