Prime à la conversion : une aubaine pour les casses

FRANCE 2

Si la prime a la conversion va évoluer le 1er août, depuis sa mise en place, elle a dopé l'activité des casses auto et le marché des pièces détachées.

Le marché des pièces détachées ne s'est jamais aussi bien porté. Depuis l'instauration de la prime à la conversion, l'activité de cette entreprise a bondi de 20 %. Avec en moyenne huit nouvelles voitures par jour, depuis l'instauration de la prime à la conversion, c'est l'embouteillage dans la casse auto. Toutes les voitures sont désossées, pour récupérer les pièces réutilisables. Phares, portières, compteurs... Ils sont stockés par milliers, et vendus en moyenne 70 % moins cher que les pièces neuves.   

De nouveaux critères d'attributions de la prime 

Mais cette prime à la conversion est jugée trop coûteuse, le gouvernement a décidé de durcir les critères d'attribution. Le 1er août entreront en vigueur les nouvelles règles de la prime à la conversion : il sera désormais plus compliqué d'en bénéficier. Tous les véhicules diesel en seront exclus, et le montant de l'aide sera désormais calculé en fonction des revenus du conducteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne