Près de 67 000 pickups rappelés après un accident mortel

Un pickup Dodge Ram 1500, modèle rappelé par FCA US, pris en photo le 1er novembre 2013 à Chicago (Etats-Unis).
Un pickup Dodge Ram 1500, modèle rappelé par FCA US, pris en photo le 1er novembre 2013 à Chicago (Etats-Unis). (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP )

Il s'agit de véhicules du constructeur automobile américain FCA US (ex-Chrysler). La majorité des voitures ont été vendues aux Etats-Unis, mais 257 pickups ont été commercialisés dans le reste du monde.

Le troisième constructeur automobile américain FCA US (ex-Chrysler) a annoncé lundi 29 décembre le rappel de 66 819 anciens modèles de pickups. Un problème sur le mécanisme de verrouillage automatique de l'embrayage a causé un accident mortel, le seul connu pour l'instant.

Le défaut du mécanisme de verrouillage automatique de l'embrayage peut empêcher le véhicule de démarrer. Au contraire, il peut aussi provoquer des mouvements inattendus quand le conducteur tourne la clé de contact sans avoir mis le frein à main, s'être assuré que la boîte de vitesse était au point mort ou avoir appuyé en même temps sur l'embrayage, explique FCA.

Des véhicules vendus principalement aux Etats-Unis

La majorité des véhicules rappelés ont été vendus aux Etats-Unis (54 558 unités). FCA évoque aussi 4 356 véhicules vendus au Canada, 7 648 au Mexique et 257 dans le reste du monde.

Les véhicules concernés sont des Dodge Dakota, Dodge Ram 1500, 2500 et 3500 et des Mitsubishi Raider à transmission manuelle produits entre juillet 2005 et juin 2006. Toutefois, les modèles Dodge Dakota et Mitsubishi Raider ne sont plus en production.

Vous êtes à nouveau en ligne