Les caméras surveillent les automobilistes

FRANCE 2

À Paris et dans d'autres grandes villes de France, des agents chargés de fluidifier les voies de circulation verbalisent les mauvais comportements sur la route grâce à des centaines de caméras postées sur les principaux axes.

La limite de 80 kilomètres/heure au lieu de 90 va être expérimentée sur quelques routes nationales. En même temps, les PV par vidéo sont en passe de se généraliser. À Paris notamment, 1 200 caméras verbalisent en permanence. Elles sont placées aux principaux carrefours et axes de la capitale. Les images arrivent en direct à la préfecture. Le cliché de l'auto verbalisée est gardé durant cinq ans.

Une "épée de Damoclès" sur les automobilistes

Les policiers verbalisent également la circulation de véhicules dans les voix de bus. "Notre objectif, c'est de fluidifier les voies en jouant sur le syndrome de l'épée de Damoclès. Ce n'est pas parce que les contrevenants ne nous voient pas que nous ne les voyons pas", explique le lieutenant Fabien Berga, responsable de l'unité de vidéoverbalisation. Auparavant, pour verbaliser, il fallait obligatoirement qu'un agent soit sur place. Ce sont 60 000 procès-verbaux qui ont été envoyés grâce à ce dispositif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne