Infrastructures routières dégradées : le budget alloué par l'État en question

France 2

France 2 tente d'en savoir plus sur l'origine de la dégradation des routes françaises. En cause notamment, un manque d'investissement de l'État.

Des pavés parisiens aux petites routes sur tout le territoire, le réseau français se dégrade. Avec 1,073 468 million de kilomètres, la France possède le plus important réseau routier d'Europe. Il était classé, selon une enquête, au premier rang mondial en terme de qualité en 2008. Depuis, il est tombé à la septième place en 2015.

Un budget en baisse de 9% depuis trois ans

En France, les 11 560 kilomètres d'autoroutes sont entretenus par des concessionnaires privés ou par l'État. L'État qui s'occupe également des 9 645 kilomètres des routes nationales. Le reste, l'immense majorité du réseau, est assumé par les départements et les communes. Rénover et construire des routes coûte aujourd'hui 16 milliards d'euros par an aux collectivités. Un budget en baisse de 9% depuis trois ans. Dans une petite ville de la Vienne, la maire de Migne-Auxances assure ne plus pouvoir financer tous les travaux. En cause, des dotations en baisse de 40% depuis cinq ans et des chantiers repoussés parfois pendant plusieurs années.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne