Immatriculations : hausse en décembre, baisse sur l'année

(Maxppp)

Rebond record du nombre d'immatriculations de voitures neuves en France en décembre, en augmentation de 4,2 % en données corrigées par rapport à décembre 2012. Pour l'année 2013 en revanche, la tendance reste à la baisse.

Le marché de l'automobile a enregistré en 2013 sa quatrième année de baisse consécutive et est tombé à ses niveaux
de 1997-98. Il s'est immatriculé
en France 1,79 million de voitures l'an dernier. C'est 5,7 % de moins que l'année précédente en données brutes, après -14 % en 2012, -2 % en
2011 et -3 % en 2010.

Seule consolation pour les
constructeurs, l'embellie significative du mois de décembre, durant lequel 175.336 véhicules ont été immatriculés, soit une hausse de 9,4 % en données brutes par
rapport au même mois de 2012 et de 4,2 % en données corrigées des jours
ouvrables, a annoncé jeudi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA)
dans un communiqué.

Les constructeurs français s'en sortent mieux

Les constructeurs
français, qui représentent 53 % du marché, ont connu malgré tout une moins mauvaise année
que les étrangers. PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes baisser de 7,7 %
en 2013  (+10,6 % en décembre), tandis que
Renault a gardé la tête hors de l'eau avec +0,8 % sur l'année (+37,9 % en
décembre).

Vous êtes à nouveau en ligne