Etats-Unis : une Tesla qui circulait en mode semi-autonome fonce dans une voiture de police

Des voitures Tesla sont en charge à San Diego (Californie), le 5 février 2018.
Des voitures Tesla sont en charge à San Diego (Californie), le 5 février 2018. (FRANK DUENZL / PICTURE ALLIANCE / AFP)

"L'agent [de police] n'était pas dans le véhicule et le conducteur de la Tesla n'a subi que de légères blessures", a indiqué la police.

Une Tesla qui roulait en mode semi-autonome sur une route américaine a percuté, mardi 29 mai, une voiture de police en stationnement. Il s'agit d'un accident sans gravité mais qui intervient alors que le logiciel "Autopilot" fait déjà l'objet d'une enquête.

"L'agent [de police] n'était pas dans le véhicule et le conducteur de la Tesla n'a subi que de légères blessures", a indiqué la police de Laguna Beach, située au sud de Los Angeles, sur son compte Twitter. Elle montre aussi des photos des véhicules accidentés.

La berline roulait "en 'Autopilot'", un logiciel que Tesla prend soin de présenter comme un système d'aide à la conduite et non de conduite autonome. Interrogé, le constructeur de voitures électriques haut-de-gamme a indiqué que "lorsque les conducteurs utilisent 'Autopilot', [le système] leur rappelle en permanence qu'il est de leur responsabilité de laisser leurs mains sur le volant et de garder le contrôle du véhicule à tout moment".