Cet article date de plus de deux ans.

Voiture : des automobilistes font le pari du bioéthanol

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

De plus en plus d'automobilistes installent des boîtiers pour convertir leur voiture au bioéthanol et ainsi rouler moins cher. Comment cela fonctionne-t-il ? 

Dominique de Beauvivier roule au bioéthanol depuis 30 000 kilomètres. Le carburant est mélangé à l'essence à partir de betteraves, de maïs ou de cannes à sucre. Quand il arrive dans la station-service, il a le sourire aux lèvres. Car quand il compare le prix du bioéthanol aux autres carburants, la pompe ne lui fait plus peur. Il divise par deux la facture et après un an d'utilisation, il apprécie la conduite de son véhicule modifié. Parmi les avantages : le prix à la pompe, environ 0,70 €/litre, les émissions de CO2 réduites de 66% et la carte grise gratuite ou à moitié prix, en fonction des régions. 

La hausse des prix des carburants incite les automobilistes

En revanche, la voiture consomme 20% de plus et le kit à installer pour convertir le véhicule coûte environ 1 000 euros. Le boitier électronique permet de modifier l'injection du moteur. Depuis que la pratique est autorisée et homologuée, Sébastien Anger, garagiste certifié, est débordé. "On tourne à une centaine de voitures par mois", explique-t-il. La hausse des prix des carburants classiques incite de plus en plus d'automobilistes, comme Michel Septier, qui vient d'installer un boîtier. La transformation n'est cependant possible que pour les véhicules à essence. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Essence