Taxe carbone : va-t-elle disparaître ?

La taxe carbone, à l'origine du mouvement des "gilets jaunes", va-t-elle disparaitre ?

Souvent mal acceptée, cible de la colère des "gilets jaunes", la taxe carbone pourrait être modifiée. Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, ouvre grand la porte. "La taxe carbone sera en débat. Discutons des normes, des règles, mais aussi du dosage entre contrainte et incitation", a-t-il déclaré. Cette taxe est payée par les automobilistes lorsqu'ils prennent de l'essence, ceux qui se chauffent au fioul ou encore les entreprises qui utilisent du fioul ou du charbon. En 2018, elle avait entraîné une hausse de trois centimes le litre de gazole ou de 45 euros les 1 000 litres de fioul.

Des incitations mises en place par le gouvernement

Au 1er janvier 2019, la taxe a été gelée. Pour la droite, elle doit désormais faire partie du grand débat. Mais pour La France insoumise, ce débat ne permettra aucune avancée. De leur côté, les ONG environnementales préviennent que si la taxe carbone n'augmente pas, la France ne pourra réussir sa transition énergétique. Le gouvernement pourrait mettre en place des incitations, des chèques pour rémunérer les ménages ou entreprises qui réduisent leurs émissions de CO2. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne