Hausse du prix du pétrole : le transport maritime menacé

FRANCE 2

La hausse du cours du pétrole a un impact direct sur le transport maritime. Certains transporteurs ont été contraints d'augmenter leurs tarifs pour faire face.

Chargé et à pleine vitesse, ce géant des mers consomme 300 tonnes de fioul par jour. Cet appétit coûte de plus en plus cher à son propriétaire. En un an, le cours du pétrole brut est passé de 52 dollars le baril à près de 77 dollars. Mauvaise nouvelle pour un secteur qui sortait à peine de la crise. Pour cette usine de céréales et de biocarburant, qui utilise 40 bateaux par mois pour expédier sa marchandise, l'envolée du pétrole coûte très cher.

Faire payer les clients ?

La hausse du cours du pétrole a un impact direct sur le transport maritime. Certains transporteurs ont été contrants d'augmenter leurs tarifs pour faire face. Pour limiter leur perte, les géants du transport maritime ont décidé de faire payer leurs clients. Le français CMA CGM va facturer 47 euros de plus par container. Idem pour son concurrent MSC qui se justifie en disant que "la situation n'est plus viable sans une action d'urgence". Pour limiter les pertes, certains armateurs évoquent une autre solution : réduire la vitesse des bateaux. Cela signifierait des temps de transports plus longs. En France, près des trois quarts des importations et exportations se font par la mer. Malgré la hausse des volumes, le transport maritime peine à être rentable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne