"Gilets jaunes" : tract commun avec la CGT

À Martigues (Bouches-du-Rhône), il s’agissait d’une première. "Gilets jaunes" et "gilets rouges" de la CGT ont défilé ensemble et signé un tract commun.

À Martigues (Bouches-du-Rhône), ils voulaient montrer qu’ensemble, "c’est possible". "Gilets jaunes" et "gilets rouges" ont manifesté main dans la main, affichant la même colère. Deux hommes qui se connaissent depuis l’enfance, un syndicaliste, l’autre non, partageaient la même opinion ce samedi 5 janvier.
"Quand vous pensez qu’une personne âgée est obligée de faire plusieurs kilomètres pour aller à la Sécurité sociale, c’est un scandale", dit Marc Tomatis, militant CGT. "Que ce soit au point de vue retraite, de la Sécurité sociale, dans tous les domaines, il est en train de nous ruiner", tance, lui, José Bergonoz, le "gilet jaune".

Plateforme commune

Il y a quelques semaines, les "gilets jaunes" critiquaient les syndicats. Aujourd’hui, certains ont un peu changé d’avis. "Je pense qu’on aura peut-être plus d’impact avec les syndicats que nous tout seuls. On sera peut-être plus structurés. Ce n’est pas parce qu’il y a les syndicats que l’on va faire de la politique", explique une femme. Pour la première fois aussi, ils ont signé un tract en commun autour de sept revendications principales. Une plateforme commune sur laquelle n’apparait pas cependant, la demande de referendum d’initiative citoyenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne