États-Unis : vers l'uberisation du plein d'essence

France 2

Outre-Atlantique, aller faire son plein à la station-service devient has-been. Explications.

Aux États-Unis, un Français a eu l'idée d'une application pour smartphone qui permet aux Américains de ne plus avoir à aller faire leur plein d'essence dans une station. Le plein est facturé au même prix qu'à la pompe, plus cinq euros pour la livraison. Son rayon d'action : la ville de Los Angeles. 

30% de clients en plus chaque mois 

Le créateur de cette plateforme baptisée Purple est un Français installé aux États-Unis. Bruno Uzzan a déjà 20 000 clients et leur nombre augmente de 30% chaque mois. "Il y a 40 millions de personnes aux États-Unis qui font leur plein tous les jours donc il y a cette capacité pour Purple de devenir aussi gros que Uber", explique ce dernier. En Californie, plusieurs entreprises ont parié sur ce nouveau service. Pour facturer au même prix qu'à la pompe, les chauffeurs chargés de mettre l'essence dans les voitures de clients s'approvisionnent auprès des grossistes et obtiennent un rabais. Mais les patrons des stations-service sont inquiets face à cette nouvelle concurrence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne