Essence : la CLCV dénonce la disparité des prix selon les départements

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L'association de consommateurs révèle sur France Info les résultats d'une enquête sur les prix de l'essence en France. La CLCV a noté de gros écarts de prix d'un département à l'autre. Les prix les plus élevés concernent une vingtaine de départements principalement ruraux, ainsi que Paris et la Corse.

Le litre de gazole coûtait 1,368 euro fin juin en Corrèze, contre 1,287 en Charente. L'association de consommateurs CLCV publie jeudi une enquête sur les prix du carburant. Les chiffres, issus de l'observatoire ministériel du carburant, montrent des prix plus élevés en moyenne dans une vingtaine de départements français.

Les départements ruraux les plus touchés...

Les départements où l'essence et le gazole sont les plus chers sont souvent très ruraux (Cantal, Corrèze, Tarn, Gers etc)
ainsi qu'en Corse (à cause de la nécessaire livraison) et à Paris. Cela dépend notamment du nombre de stations : "Dans le départements ruraux, le surcoût est dû essentiellement au fait qu'il n'y a pas de
concurrence
", explique Reine Claude Madére, présidente de la CLCV.

...ceux du Poitou Charente les moins chers

Seuls six à huit départements sont significativement moins chers. "Il s'agit pour l'essentiel
des départements du Poitou Charente où le Conseil régional n'exerce pas
la
majoration de 2,5 cts au litre de taxe que lui permet la loi (et qui est
exercée dans 19 régions)
", indique l'association, qui note également des disparités selon les enseignes.

En conséquence, la CLCV demande notamment aux
autorités de la concurrence de "déterminer si le niveau élevé de prix provient
d'une distorsion du jeu concurrentiel
" et aux pouvoirs publics de
"créer des points de distribution publics de carburants dans les zones sous
équipées
".

 

Oeuvres liées

{% document %}

Vous êtes à nouveau en ligne