Carburants : Bruno Le Maire demande un geste aux distributeurs

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a rencontré jeudi 8 novembre les acteurs de l'industrie pétrolière pour leur demander de faire un geste sur les prix des carburants. En duplex depuis Bercy, à Paris, la journaliste Sophie Lanson fait le point.

À un peu plus d'une semaine de la grande manifestation contre le prix des carburants, prévue samedi 17 novembre, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a organisé jeudi 8 novembre une réunion à Bercy avec le ministre de l'Écologie, François de Rugy, et les acteurs de la filière pétrolière. Le gouvernement compte sur la bonne volonté des distributeurs pour faire baisser les prix. "Selon Bruno Le Maire, qui a convoqué cette réunion, les distributeurs s'engagent à répercuter au jour le jour cette baisse du prix du baril sur les prix à la pompe. Un geste, mais dans les faits, l'un de ces acteurs du monde pétrolier me confie qu'il y aurait toujours un léger décalage, même si les marges ont déjà été réduites", explique la journaliste Sophie Lanson, en duplex depuis Bercy, à Paris.

Pas de baisse spectaculaire attendue

"Même état d'esprit du côté des distributeurs, qui s'engagent à répercuter cette baisse au plus vite, mais impossible au jour le jour. Hors de question de perdre de l'argent en vendant des stocks achetés plus cher quelques jours auparavant. Pas de baisse spectaculaire attendue à la pompe ces prochains jours. Le prix du pétrole a chuté de 20% en un mois, alors que le prix de l'essence a baissé de seulement quelques centimes ces derniers jours", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne