Budget auto : en 2018, l'augmentation des dépenses des automobilistes a dépassé l'inflation

Une autoroute près de Toulouse. (illustration)
Une autoroute près de Toulouse. (illustration) (REMY GABALDA / AFP)

L'Automobile club association dévoile son étude sur le budget des automobilistes pour 2018. 

En 2018, l'augmentation des dépenses des automobilistes a dépassé le taux de l'inflation, à l'exception de quelques rares postes. C'est ce que révèle l'étude publiée mercredi par l'Automobile club association (ACA) sur le budget des automobilistes.

Des assurances plus chères

L'ACA rappelle que l’année 2018 a été marquée par un taux d’inflation de 1,8%. Sur cette même année, les dépenses d’entretien ont augmenté de 3,4% à 3,8% suivant les marques. Les primes d’assurance ont progressé de leur côté en moyenne de 2,5% à modèle égal. Selon l'ACA, cette augmentation s'explique par une accidentalité en hausse en 2017, un accroissement des coûts médicaux et des indemnités aux victimes, des véhicules plus complexes à réparer et des équipements en plus grand nombre.

Seuls deux postes restent en-dessous de l'inflation : les péages et les frais liés au garage ont augmenté respectivement de 1,36% et de 1,57%.

Les carburants : un "nouveau délire fiscal"

L'Automobile club association note aussi "un nouveau délire fiscal"  sur les carburants avec 74 milliards d'euros de taxes acquittées l'an dernier par les usagers de la route, dont 40 pour les seuls carburants. À la pompe, le litre de super est vendu 1,505 euro (+ 9,3% sur un an), taxé à 167 % (soit plus de huit fois la TVA).

De son côté le litre de gazole est vendu à 1,437 euro (+ 16,6%), avec une taxation de 144% (plus de sept fois la TVA). L'ACA souligne que les taxes pétrolières ont grimpé de 6% pour le super et de 12,9% pour le gazole, soit respectivement plus de trois et sept fois l’inflation.

Des prix stables à l'achat

À l'achat, les prix catalogue des voitures neuves sont restés relativement stables, constate par ailleurs l'Automobile club association.

Mais même chère et surtaxée, la voiture continue d’assurer l’essentiel des besoins de déplacements de la plupart des ménages français. Sept salariés sur dix prennent leur voiture pour aller travailler.

L'ACA note enfin dans son enquête que la location longue durée attire les automobilistes, Elle représente plus de 22% de véhicules immatriculés l'an dernier, pour l'essentiel dans les entreprises.

Enquête sur le budget automobile - Reportage de Sophie Auvigne
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne